Philippe Oddou

Emplois
05.07 2017
Image Philippe Oddou

Sport dans la Ville s'active grâce à une collaboration solide et de nombreux soutiens

Avec la participation constante de ses différents partenaires, l'association peut se développer. Environ 65 accompagnateurs sont présents dans les espaces sportifs pour encadrer les adolescents dans leurs activités sportives. Avec l’appui de municipalités de la région lyonnaise et celui de la région d'Île-de-France, Philippe Oddou (Page Philippe Oddou) rassemble autour du projet des donateurs particuliers et des institutions publiques. Philippe Oddou a convaincu diverses associations et structures privées de soutenir financièrement l’association dans ses programmes.

Les raisons pour lesquelles Sport dans la Ville a été fondée

Trois principes fondamentaux constituent le projet de Philippe Oddou : aller vers les ados, les sortir de leur quartier et les aider à se développer au niveau personnel. Selon lui, pratiquer un sport aide les jeunes à construire leur identité, à s'organiser et à développer leur estime de soi. Grâce à Sport dans la Ville, de nombreux jeunes ont pu s'intégrer dans la vie sociale. Philippe Oddou considère que les valeurs acquises par ces adolescents les aideront à trouver plus aisément un poste et à s'insérer plus facilement dans la société.

Des espaces dédiés sont situés dans de nombreuses communes. C'est un facteur important en ce qui concerne le soutien des jeunes faisant partie de ce programme. Le fondement du programme est la collaboration avec les entreprises partenaires. Par ailleurs, les salariés deviennent des volontaires dont l'activité consiste à soutenir les jeunes, dès que ces derniers sont en formation dans l’entreprise qui les accueille. Pour le soutien des jeunes, Philippe Oddou a voulu qu'il y ait en premier une formation à l'EMLYON et, ensuite, un suivi réalisé par le guide, que celui-ci soit un chef d'entreprise ou un professionnel confirmé dans son domaine.

Fonder « Sport dans la Ville » sera la nouvelle structure dans laquelle les deux associés, Philippe Oddou et Nicolas Escherman, ont choisi de s'engager après « Fête le mur ». Par le biais de l'association « Fête le mur », il a pu rencontrer les jeunes des quartiers défavorisés. Il constate qu’au-delà de ses origines, on est sur la même longueur d'onde dès qu’il s’agit de disciplines sportives. Alors qu'il travaille encore à la BNP, Philippe Oddou rejoint l'association « Fête le mur » de la star française Yannick Noah.